Sluiten

Comment comprendre…

vendredi 20 mai 2016

Comment comprendre …

La circulation est la cause principale de décès des jeunes. Ce n’est ni une surprise, ni un fait nouveau. Nous le constatons malheureusement chaque année dans notre pays. Le décès d’un jeune sur trois survient dans la circulation.


Des instituts, des fondations, les Etats généraux de la sécurité routière et d’autres groupes de réflexion ont été mis sur pied avec une mission précise. Il est révoltant de constater qu’aucune action efficace n’est prise pour arrêter l’augmentation scandaleuse des décès. Il faut se rendre à l’évidence que la sixième réforme de l’Etat n’est pas un cadeau pour la Sécurité routière. Les ministres eux-mêmes ignorent l’étendue exacte de leurs pouvoirs. La question est de savoir qui peut encore nous renseigner?

Nous observons ces derniers mois des initiatives politiques – souvent populistes – qui visent à réformer la formation à la conduite automobile. Soyons clairs: nous ne croyons pas que réformer la formation à la conduite suffira à améliorer les statistiques. Pour y arriver, il est nécessaire d’avoir une vision globale de la manière de conduire. Nous pensons cependant que la réforme est un pas dans la bonne direction à condition que cette réforme tienne compte des causes principales des accidents de la circulation. Il faut du temps et des moyens pour expliquer aux nouveaux conducteurs comment éviter les accidents de la route. C’est là que le bât blesse. Les pouvoirs publics restent encore et toujours persuadés que les conducteurs peuvent être formés et sensibilisés au moyen d’affiches, de prospectus, d’une notice explicative ou – encore mieux – d’une application sur le smartphone. Mais il y a encore plus grave. N’importe qui peut apprendre à conduire. Aucune formation pédagogique n’est exigée. Les nouveaux conducteurs sont ensuite livrés à eux-mêmes: ils apprendront sur le terrain à conduire dans des conditions difficiles et dangereuses, à maîtriser la vitesse excessive et à affronter de fortes pluies. Au petit bonheur la chance. Comment comprendre cette logique?

Nadat ik betrokken was in een ongeval kan ik ...
—  Nadine Desmet
Formations suivantes

Car Control Pro

18 octobre 2018 ProMove | Yoez Andenne 13u00 - 16u30

Car Control

21 novembre 2018 ProMove | Yoez Andenne 8u30 - 12u00

Car Control

02 décembre 2018 ProMove | Yoez Andenne 8u30 - 12u00

Op de hoogte blijven?

Retour en haut de page